Nord-Kivu – VIH/SIDA : À Lubero, environs 15 nouveaux cas notifiés en un mois à Mangurejipa (rapport)

 

Les cas des malades du VIH/SIDA deviennent de plus en plus croissants dans la zone de santé de Mangurejipa, bourgade portant le même nom, dans le secteur des Bapere au territoire de Lubero (Nord-Kivu).

En l’espace d’un mois seulement, douze (12) nouveaux cas de cette maladie mortelle ont été notifiés, soit à partir du 1 au 31 janvier seulement. C’est ce qu’il faut retenir du rapport rendu public par le Comité de Gestion de la zone de santé précitée le jeudi 29 février 2024.

Cette situation est attribuée au vagabondage sexuel qui a pris de l’ampleur dans la région, mais aussi à l’afflux des visiteurs qui se fait voir au chef-lieu du secteur de Bapere. Si les uns sont à la recherche des minerais, les autres s’y sont rendus en déplacement fouillant les hostilités des rebelles dans leurs milieux d’origines. La prolifération des maisons de tolérance n’est pas du reste.

Lire aussi  Covid-19 : L'Ituri enregistre ses premiers cas positifs de la 4e vague

Les personnes touchées par cette pathologie sont majoritairement jeunes. À cette occasion, le Docteur Kamumbu Martial de la zone de santé de Mangurejipa appelle les uns et les autres à la retenue ainsi qu’au dépistage volontaire, car nombreux seraient silencieusement victimes de cette maladie grave.

Des sources concordantes révèlent en outre que le manque des préservatifs dans différentes zones de santé de la province du Nord-Kivu serait à la base de cette crise sanitaire.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires