Nord-Kivu : Larguées par le M23-RDF, des bombes font 3 morts dont 2 militaires à Masisi

 

Les terroristes du M23-RDF ont encore fait des morts dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu. Ces hommes de Paul Kagame Nyakabarwa ont, le vendredi 1er mars 2024, largué des bombes à Mubambiro, une région du groupement des Kamuronza.

Le bilan de ces bombardements fait état de trois (3) personnes tuées. Parmi les morts, l’on dénombre deux (2) militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). La nouvelle est confirmée par Telesphore Mithondeke, rapporteur de la société civile du territoire de Masisi.

‹‹ Ces bombes sont venues d’une entité occupée par les terroristes M-23. Le bilan encore provisoire fait état de trois (3) morts et des blessés. Plusieurs maisons ont été aussi endommagées ››, révèle-t-il à la presse.


Il pense que l’important serait l’intensification des opérations militaires dans la région entre les militaires FARDC et ses collaborateurs.

Lire aussi  Insécurité à Bangole : " La population est abandonnée à son triste sort par les autorités" (Député Ézéchiel Kambale)

Il s’avère important de préciser que c’est pour la énième fois que ces sanguinaires rwandais larguent des bombes sur le territoire de Masisi faisant ainsi des morts et des blessés.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires