Contentieux électoraux à la Cour constitutionnelle : ça sent mauvais !

 

Des fins limiers d’Actu7.cd ont pu recourir à des techniques d’investigation pour s’emparer des scoops en provenance de la Cour Constitutionnelle.

À ne pas prendre à la légère, au moins 60 députés nationaux parmi lesquels frères, soeurs, épouses, cousins, copines, sont dans le lot des futurs invalidés. Il s’annonce une catastrophe hors de commun à la Haute cour du pays. On croyait finie la série des invalidations. Que Nenni. Dieudonné Kamuleta veut à son tour surprendre, apprend le média non-aligné. Et il y a lieu de mentionner que les arrêts de la Cour constitutionnelle sont opposables à tous.

Une fois invalidés, il n’y pas une autre issue que de s’y conformer. Il faut ici rappeler que lors de la publication des résultats provisoires des législatives nationales, telle fut l’indignation de chacun des congolais de voir par exemple que les membres du bureau et de la plénière de la centrale électorale nationale congolaise, dont les leurs ont postulé, ont été proclamés élus. Chose étonnante, certains se sont retrouvés même membres du bureau d’âge.

Lire aussi  RDC : Des rebelles Hutus FDLR alertent sur l'entrée de l'armée Rwandaise sur le sol congolais pour les exterminer

Tout compte fait, la vérité doit être mise au soleil pour que l’on sache qui a réellement mérité. C’est là, l’origine même de la méritocratie. Dire non au favoritisme via la justice.

Mupech-Pech André

Lire aussi

Les plus populaires