Kasaï-Central/JI Droits des femmes : Candidate gouverneure, Denise Disauchoy Mukendy « active » auprès de la population et de grands électeurs

 

Denise Disauchoy Mukendy s’est montrée très active ce vendredi 8 mars, journée consacrée à la commémoration des droits des femmes sur le plan mondial. À Kananga, dans la province du Kasaï-Central, cette candidate pour les élections de Gouverneur et Sénateurs a fait parler d’elle dans les trois (3) grandes activités qu’elle a réalisées à l’occasion de cette journée commémorative.

La première activité a conduit la responsable de la Fondation Denise Disauchoy Mukendy et son équipe dans les appartements de la formation professionnelle et métier où elle a remis les attestations de fin de l’apprentissage de cinq (5) mois de formation en Coupe et Couture et en Informatique, à une centaine de lauréats que sa fondation avait pris en charge, en partenariat avec la division provinciale de la formation professionnelle et métier dirigée par le Proved Paul Kasonga Shiyayiku.

La deuxième étape de sa journée l’a conduit à l’Université Notre Dame du Kasaï (UKA), où elle a payé les frais d’études de quarante (40) lauréats qui avaient réussi avec mention « distinction » à l’examen d’État édition 2023, l’un des engagements de sa fondation.


En fin, la « femme forte » du Kasaï-Central était au Stade des jeunes de Katoka, où son équipe FC Disauchoy JR, jouait contre Athlétique Club du Kasaï (ACK) U17, un match qui s’était soldé sur un score de parité (1-1).

Lire aussi  Goma : Un cadre de base "se donne la mort par pendaison pour des raisons inconnues"

À la fin de la journée, Denise Disauchoy Mukendy qui avait initié, bien planifié, promis des projets et des actions aujourd’hui concrétisés, peut pousser une phrase : « mission accomplie ».

« Comme je l’ai toujours dit, mes œuvres n’avaient rien à voir avec la campagne électorale, mais elles sont faites avec le coeur et l’amour du Kasaï-Central. À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 08 mars, j’avais organisé une descente dans différents appartements pour répondre aux promesses de mes projets initiés avec ma fondation, premièrement avec la division provinciale de la formation professionnelle et métier, où j’ai remis les attestations aux lauréats, et ceux ayant réussi avec mention “distinction”, ils ont eu leur prime. Et à l’Université Notre Dame du Kasaï (UKA) pour payer les frais de minerval des 40 lauréats qui avaient réussi avec la même mention avec 75% à l’examen d’État, avant d’aller au stade pour soutenir mon équipe (…) », s’est réjoui Denise Disauchoy Mukendy.

Et d’ajouter : « Je suis candidate gouverneure et sénatrice pour le Kasaï-Central, je suis allée voir les grands électeurs (Députés), pour parler de mon projet et de ma politique prochaine pour cette province. La province manque de l’électricité, avec la chute de Katende, ça ne va pas ; la route Kananga-Kalamba Mbuji bizarre (…) Donc, il y a visiblement un manque de volonté dans cette province. Il ne reste qu’un seul mandat pour le président de la République. Alors, il faut faire pression avec cette poigne, nous irons très loin. Comme je l’ai dit précédemment, la détermination, je l’ai, des moyens je les ai, le courage est mon ami, donc on laisse tout à l’avenir ».

Lire aussi  Lutte contre le kidnapping à Kinshasa : Le Gouvernement central va bientôt obliger les chauffeurs à afficher leurs photos sur les véhicules

Par ailleurs, en ce qui concerne la formation en coupe et couture et en informatique, « je continue à faire des promesses », a-t-elle confié. La deuxième édition débute dès la semaine prochaine. « Donc je fais appel à toutes les mamans et filles, pourquoi pas aux papas et aux jeunes garçons qui se voyaient en retard, d’aller s’inscrire pour le bien de leur lendemain ».

Pour tout dire, la coordinatrice de la fondation Denise Disauchoy et candidate aux élections des gouverneurs et sénateurs, Denise Disauchoy Mukendy est actuellement présidente de quatre (4) équipes de Football à Kananga, notamment le FC Disauchoy, l’AS St Luc dame, l’AS St Luc U17, et l’AS Saint-Luc senior dont elle fait une société en lieu et place d’une ASBL.

Laurent Beya wa Mukaya

Lire aussi

Les plus populaires