Ituri : Le chef de groupement Kirongozi n’a pas été tué par la CODECO (Société civile)

 

Le chef du groupement Kirongozi, en secteur de Banyali-Kilo, dans le territoire de Djugu, en Ituri, n’a pas été tué par les combattants de la Coopérative pour le développement au Congo (CODECO).

Contrairement à ce qu’ont annoncé plusieurs sources depuis dimanche 12 mai 2024, cette autorité coutumière a réussi à s’échapper des mains de ces preneurs d’otages et a été retrouvé lundi 13 mai 2024. La confirmation est de la société civile de Banyali Kilo sur les antennes de la Radio Canal Révélation (RCR).

Jean-Robert Basiloko indique que l’autorité coutumière qui présentait des signes d’affaiblissement est pris en charge dans une structure sanitaire locale. Toutefois, quatre (4) opérateurs miniers pris en otage avec le chef de groupement, ont été exécutés. Leurs corps ont été retrouvés le lundi même.


Plusieurs sources annoncent, depuis le weekend dernier, la prise en otage d’une dizaine de civils par des combattants CODECO dans le secteur de Banyali Kilo. D’après ces sources, toutes ces personnes auraient été exécutées de sang froid par ces combattants, pourtant signataires de plusieurs actes d’engagement pour la paix…

Lire aussi  Nord-Kivu : la société civile suspend sa collaboration avec la MONUSCO à Beni, Butembo et Lubero

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires