Gouvernement Suminwa : Nommé Ministre, Constant Mutamba s’engage à « admistrer une thérapie de choc » à la Justice congolaise

 

Le nouveau Ministre de la Justice et Garde des sceaux de la République démocratique du Congo (RDC) Constant Mutamba s’est engagé à « administrer une thérapie de choc » à la justice congolaise qualifiée de « malade » par le Chef de l’État notamment.

Dans un message posté via son compte X (ex Twitter) ce jeudi 30 mai 2024, Constant Mutamba a remercié le Président de la République pour l’ « honneur et la confiance » placés en sa personne pour sa nomination.

De surcroît, l’ « opposant républicain » nouvellement Ministre de la Justice, veut mettre en avant le leadership du Chef de l’État pour administrer cette thérapie à la justice congolaise.


« Dorénavant Ministre de la Justice et Garde des sceaux, je m’emploierai sous son leadership à administrer une thérapie de choc, par des réformes judiciaires courageuses et audacieuses à ce secteur », a-t-il écrit.

Lire aussi  Enquêtes judiciaires : Tout en démentant son implication, Luzolo Bambi constate une panique dans le chef de personnalités d'entreprise

Et de poursuivre : « Des actions judiciaires fortes seront initiées contre les auteurs de l’agression rwandaise et les detourneurs des deniers publics. Seule la justice élève une nation ».

En RDC, plusieurs voix se lèvent depuis un moment pour décrier le fonctionnement l’appareil judiciaire congolais qui bat de l’aile. Lors de ses précédentes interventions dans des médias et sur ses plateformes numériques, le nouveau Ministre de la Justice Constant Mutamba insistait pour des réformes judiciaires courageuses tout en proposant, en tant qu’opposant républicain, la création d’un « Parquet financier » pour lutter contre la corruption des deniers publics.

Daniel Bawuna

 

Lire aussi

Les plus populaires