Gouvernement Suminwa : Mutamba, ce chien méchant !

 

Il a étonné l’humanité lors de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur Rose Mutombo Kiese.

Le ministre d’État en charge de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba s’est amené jeudi 13 juin avec un chien visiblement dressé à l’attaque et communément appelé, Chien méchant. Pour les spécialistes de la communication, principalement, le langage mimique ou des signes, le nouveau patron de la justice congolaise diagnostiquée malade par le premier magistrat du pays, veut juste sonner la fin des pathologies qui rongent un secteur aussi primordial dans la vie d’une nation.

L’opinion se souviendra du militantisme de cet avocat devenu ministre en faveur d’une justice à la taille d’un pays qui se veut développé. Sans nul doute, Mutamba s’érige en médecin d’une justice congolaise baptisée utopique. Ne dit-on pas que la justice élève une nation? Le nouveau garde des sceaux a compris le sens de ce principe – clé dans la vie d’un État, d’une nation, d’un pays…

Lire aussi  Enquête IGF sur le paiement des fonctionnaires fictifs... : La Justice s'en mêle, débandade aux ministères de budget et finances

Que des intouchables! Que des déviations ! Que des magistrats véreux ! Que des jugements et procès iniques! Que des arrestations arbitraires! Le Congo fait face à un drame dans le secteur de respect des droits humains. À ce tableau sombre, s’ajoutent des arrestations fantaisistes des Kulunas en cravate libérés après marchandage et parfois sans avoir humé l’odeur des quatre murs. Le pays fait également face à un manque criant des prisons. Une situation aggravée par l’indifférence de ses prédécesseurs.

Au regard de ce qui précède, il y a nécessité de s’interroger sur les moyens dont pourrait disposer Constant Mutamba pour mener a bon port sa politique ? Les réalités vécues, ont rendu des observateurs sceptiques à telle enseigne que la meilleure des options est de laisser le temps trancher.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires