« La main noire a commencé à partir de ma position sur le dossier Ronsard Malonda » (Sony Kafuta sur sa suspension)

En réaction à sa suspension au poste de représentant légal des églises de réveil du Congo (ERC), le Pasteur Sony Kafuta rejette avec la dernière énergie la décision des membres du comité de l’ERC. Celui-ci affirme, jusqu’à preuve du contraire, qu’il est le président des églises de réveil du Congo.

« Je suis le Président des églises de réveil du Congo. L’acte qu’ils ont posé ne se base sur aucun fondement juridique selon nos statuts et règlements. Des personnes n’en ont pas qualité. (…) La main noire a commencé à partir de ma position sur le dossier Ronsard Malonda », a déclaré ce 24 août à ACTU7.CD, le Pasteur Sony Kafuta.

Le Responsable de l’église Armée de l’Éternel avance que ces membres l’ont désavoué du fait qu’il a rétabli l’ordre au sein de cette institution ecclésiastique « ERC ». Il soutient que le camp qui a retiré sa confiance en sa personne est celui qui avait perdu les élections dernières au sein de l’ERC. Aussi, il se pose des questions concernant sa suspension qui selon lui « il n’existe pas de suspension à titre conservatoire ».

Il accuse le Pasteur Albert Kankienza, ancien évêque général d’être complice dans cette suspension. Il affirme que les dernières réunions qui ont conduit à sa suspension ont eu lieu dans sa résidence.

Christian Lotendo, stagiaire

Lire aussi

Les plus populaires