RDC : « le chef de l’État s’est engagé à rétablir la paix et de faire en sorte que la sécurité soit une réalité dans l’Est après plus de 20 ans d’insécurité » (J. Shabani)

 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, est déterminé à rétablir la paix dans la partie Est du pays qui est secouée par l’insécurité depuis plusieurs décennies. Et pour y parvenir, l’organisation du mini-sommet des pays de la sous-région était l’un des moyens nécessaires.

C’est ce qu’a fait savoir Jacquemin Shabani, Président de la Commission Électorale Permanente de l’UDPS (et l’un des membres de la délégation du chef de l’État lors de son récent voyage dans la partie Est de la République), au cours d’une conférence de presse tenue le lundi 12 octobre à Kinshasa.

D’après ce notable de la partie Est de la République, les congolais doivent être fiers pour avoir eu un présidént qui a organisé un mini-sommet ayant réuni les différents chefs d’État des pays voisins qui sont impliqués dans les conflits armés qui font souffrir la population.

Lire aussi  RDC-Diplomatie : Félix Tshisekedi et Dénis Sassou signent un accord de coopération énergétique

« Le président s’est engagé dans cette action de rétablir la paix et de faire en sorte que la sécurité soit une réalité dans cette partie du pays qui est dans la violence depuis plus de 20 ans. Le président a clairement démontré cette volonté. Il pose des actes concrets et ce dernier temps il a estimé qu’il était important d’organiser un mini-sommet sous régional sur cette question-là parce qu’il a estimé que les pays de la sous région étaient concernés d’une manière ou d’une autre dans ce dossier et que c’est avec eux qu’il allait réussir à rétablir cette paix », a-t-il déclaré.

Jacquemin Shabani espère que le chef de l’État pourra réussir dans la pacification de l’Est de la République grâce à sa bonne politique de la diplomatie active et les réformes internes opérées au sein de l’armée.

Ce dernier pense que la décision prise par le chef de l’État Félix Tshisekedi d’annuler l’instauration de la commune rurale de Minembwe (Sud-Kivu) et de mettre sur pied une commission des scientifiques non originaires pour étudier ce dossier de manière globale et objective, est une option responsable qui apaise les esprits et une voie de solution pour le rétablissement de la paix.

Lire aussi  Rentrée parlementaire : le sénateur à vie Joseph Kabila déjà au palais du peuple pour prendre part à la cérémonie d'ouverture

Cet ancien secretraite général de l’UDPS, appelle la population de l’Est à pouvoir accompagner et soutenir le chef de l’État pour matérialiser sa vision d’éradiquer l’insécurité dans cette partie du pays.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires