février 23, 2021

Formation du gouv. : Alonga demande à Tshisekedi de récompenser « les combattants des valeurs et de tenir compte de la géopolitique »

Partager cet article

 

En prévision de la formation du prochain gouvernement, le président national du parti Le Transformateur (PLT) Toussaint Alonga conseille au premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge « de tenir compte des critères sélectifs de ceux qui vont composer le prochain gouvernement ».

Devant la presse ce mardi 23 février 2021, Toussaint Alonga pense que « le Chef du gouvernement doit tenir compte des critères sélectifs liés à la technicité, la moralité et l’engagement politique et citoyen au regard du degré de la souffrance de la population congolaise ».

Ainsi, le président du PLT « demande au Président de la République Félix Tshisekedi de récompenser les combattants des valeurs qui ont milité et résister contre les intimidations et la corruption afin qu’on ait le vrai changement au pays ». Cette façon de faire, explique-t-il, permettra à la génération future d’accorder une place de choix dans le combat politique.

T. Alonga refuse de voir « les opportunités n’ayant pas une couleur politique exacte arriver au gouvernement au détriment de ceux qui ont gardé la foi et combattu pour l’alternance en République Démocratique du Congo ».

« Excellence monsieur le Président de la République, nous vous demandons que vous accordiez une place de choix aux combattants des valeurs dans le prochain gouvernement. Ceux qui ont résisté contre tous les flux et reflux de la vie, qui ont refusé la Corruption pourvu que l’objectif du changement arrive un jour. Veillez également aux équilibres politiques et la géopolitique. Le Grand Équateur ma province est sous représentée jusqu’alors dans une institution au niveau national. Il faut que ses dignes fils qui ont combattu à côté de vous se retrouvent », a-t-il déclaré.

Dans la foulée, cet ancien député national a interpellé le premier vice-président de l’Assemblée nationale qui travaille dans la reconfiguration de la majorité parlementaire de tenir compte du combat mené par les alliés de l’UDPS. A l’en croire, « il n’y a qu’un combattant qui peut connaître la valeur d’autres combattants ».

« Je voudrais m’adresser à monsieur le premier vice-président de l’Assemblée nationale et président de l’UDPS Jean-Marc Kabund, nous vous considérons ici comme Grand combattant. Vous connaissez la valeur du combat, vous avez combattu et vous êtes également le fruit du combat, nous souhaitons également que dans votre délibéré que vous preniez en compte le combat des autres qui ont accompagné l’UDPS dans son combat jusqu’à l’avènement du Président Tshisekedi », conclut-il.

Dostin Eugène Luange


Partager cet article
Actu7.cd