Kwilu : un député plaide pour l’interdiction de la production et la commercialisation de boisson alcoolique « lotoko »

 

Dans une interview accordée à ACTU7.CD ce mardi 23 février 2021, le député provincial Lwadi Aldo a demandé aux autorités locales et provinciales d’interdire la production et la commercialisation d’une boisson alcoolique issue des graines de maïs, communément appelée « Lotoko ».

Selon cet élu du territoire de Gungu, la consommation de cette boisson par les jeunes qui en sont des principaux consommateurs, impacte négativement sur leur comportement.

« (…) Par jour, dans les Cités Mukedi et Kilembe toujours dans le territoire de Gungu, près de 6000 bidons sont trafiqués. Notre territoire est composé essentiellement des jeunes à 80%. La jeunesse n’est pas bien gérée aujourd’hui, elle est utilisée soit pour fabriquer cette boisson alcoolique, soit pour en consommer, c’est pourquoi j’interpelle les autorités locales et le gouverneur de province en particulier pour qu’il interdise formellement la production et la commercialisation de cette boisson dangereuse », a déclaré, Aldo Lwadi, député provincial élu de Gungu.

De son côté, le président de la société civile de Gungu déplore la forte demande de maïs pour la fabrication de Lotoko au détriment du circuit de consommation, c’est qui entraîne la rareté et la hausse de prix de maïs.

« La rareté de maïs est due par le fait que ceux qui produisent beaucoup de sacs de maïs, ces derniers sont directement transformés à la production de Lotoko », a déclaré Joachim Kusamba, président de la société civile du territoire de Gungu.

Le prix de quelques sacs de maïs disponibles sur le marché est revu à la hausse, soit de 35.000fc à 45.000Fc durant une semaine.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires