Nord-Kivu : les activités socio-économiques paralysées à Butembo et Beni pour “reclamer le retour de la paix”

 

Les activités socio-économiques sont à nouveau paralysées dans les villes de Butembo et Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Ceci fait suite à l’appel du groupe de pression “Véranda Mutsanga” qui a demandé aux habitants d’observer une journée ville morte ce vendredi 19 mars pour réclamer le retour de la paix dans la région de Beni.

À Beni et à Butembo, la tension est montée depuis le matin dans les coins chauds. Les militants et sympathisants de la Véranda Mutsanga ont brûlé des pneus sur les routes.


Les éléments de la police tentent de maîtriser la situation, mais “tout reste incertain”, confie un citoyen bubolais [de Butembo] qui a parlé au micro d’ACTU7.CD.

La même situation est observée au poste frontalier de Kasindi et Oïcha dans le territoire de Beni.

À la veille de cette journée, le maire de Butembo Mbusa Kanyamamba Sylvain a appelé la population à vaquer librement à ses activités “surtout que la ville accueille des déplacés venus de Beni”.

Lire aussi  CIFOR : la RDC et le Cameroun se partageront 6 millions d'Euros d'exploitation artisanale du bois

Les combattants de l’Allied Democratic Forces (ADF) ont multiplié leurs attaques contre les civils principalement dans le secteur de Ruwenzori.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires