Beni : À 10 jours de l’État de siège, l’armée dit avoir neutralisé 20 ADF et arrêter 60 de leurs collaborateurs

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé plus de 22 combattants des forces démocratiques et alliées (ADF), depuis la déclaration de l’état de siège dans la province du Nord-Kivu.

L’armée congolaise parle aussi de plusieurs armes AK-47 récupérées et plus de 60 collaborateurs des rebelles arrêtés pendant les dix jours de l’État de siège dans la province.

Ce bilan à mi-parcours des opérations a été rendu public ce lundi 17 mai 2021 par le lieutenant Antony Mualushayi, porte-parole des opérations militaires Sukola 1 au cours d’un entretien avec la presse locale.


« Dans les 10 à 11 jours depuis l’entrée en vigueur de la mesure du commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), nous avons neutralisé au moins 22 ADF sur l’ensemble de notre zone opérationnelle. Nous avons récupéré huit (8) armes du type AK-47 sans compter plus de soixante (60) collaborateurs arrêtés », a déclaré le Lieutenant Antony Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola 1.

Lire aussi  Maï-Ndombe : Le Général Christian Paypay "accusé d'avoir libéré certains détenus avec des ordres manifestement illégaux"

Les FARDC intensifient la traque contre les groupes armés dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Entre-temps, certaines attaques rebelles sont encore signalées dans les territoires de Beni et de Mambasa. De leur côté, les structures citoyennes locales disent soutenir l’État de siège décrété par le Chef de l’État Félix Tshisekedi pour éradiquer l’insécurité dans ces régions.

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires