Un membre du parti de Fayulu interpellé ce mercredi lors d’un sit-in contre la réforme de la CENI au Palais du peuple

Serge Welo, le président national de la jeunesse du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDé) aurait été torturé, tabassé et interpellé le mercredi 23 juin par la Police devant le Palais du peuple. Le mouvement politique de Martin Fayulu, affirme son secrétaire général, manifestait au Parlement contre la réforme de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) telle qu’adoptée par les deux chambres.

Intervenant sur la radio Top Congo, Devos Kitoko fait savoir que les agents de l’ordre « ont brutalement dispersé les militants de l’ECIDé à coup des gaz lacrymogènes ». Manière de procéder de la part de la Police nationale qu’il juge pas conforme avec l’État de droit « tant vanté » par le régime au pouvoir.

La réforme de la CENI adoptée par l’Assemblée nationale et le Sénat n’attend que la promulgation par le chef de l’État. Les confessions religieuses, l’opposition et une frange de la société civile ne sont pas d’accord sur les modifications apportées et veulent à ce que la Centrale électorale soit dépolitisée.


Rachidi Mabandu

Lire aussi  Kasaï-Oriental/conflits fonciers et coutumiers : Lazare Tshipinda promet des solutions...

Lire aussi

Les plus populaires