Prix du billet d’avion : Notifiées, « les compagnies aériennes ont trois jours maximum pour configurer les nouveaux tarifs dans leurs systèmes informatiques »

 

Quatre jours après la signature de l’arrêté du ministre de l’économie nationale portant fixation d’une nouvelle tarification sur les vols domestiques, aucune compagnie d’aviation ne s’est encore conformée à cette décision. Le prix du billet d’aviation demeure inchangé. C’est pour ce faire que le secrétariat général à l’Économie a accordé un délai de trois jours aux transporteurs aériens en vue de « configurer les nouveaux tarifs dans leurs systèmes informatiques ».


Dans une correspondance du secrétariat général à l’Économie du 10 août, le secrétaire général Célestin Twite Yamwembo écrit, « (…)Toutefois, en vue de permettre aux compagnies d’aviation de configurer les nouveaux tarifs dans leurs systèmes informatiques, un délai de trois au maximum leur est accordé dès réception de la présente notification ». Concrètement, les transporteurs aériens ont jusqu’au minimum vendredi 13 août à minuit pour se conformer à la nouvelle grille tarifaire.

Le ministre Jean-Marie Kalumba a finalement signé l’arrêté ministériel relatif à la baisse des prix des billets d’avion pour les vols domestiques en RDC. Le ministre de l’Economie nationale l’a annoncé le samedi 7 août, au terme d’une séance de travail avec Sama Lukonde, le Premier ministre et les responsables des entreprises aériennes.



« Nous avons eu des réunions de plus de deux mois avec les transporteurs aériens et la Fédération des entreprises du Congo (FEC). Nous sommes arrivés à de consensus. C’est ainsi qu’aujourd’hui, après le nettoyage de la structure des prix, nous sommes tombés à un prix juste », a expliqué le ministre de l’Économie.

Jean-Marie Kalumba, a affirmé que « les prix désormais fixés selon les différents vols s’inscrivent dans le strict respect de la réglementation en matière du transport aérien ».
« Ce n’est pas que nous avons rabattu des prix. Nous venons de pratiquer des prix qui doivent être pratiqués, selon la réglementation. Ça entre en vigueur à la date de la signature, donc aujourd’hui », avait-il ajouté.

L’arrêté signé, il appartient désormais aux compagnies aériennes de passer à la matérialisation de la réduction des prix du billet telle que convenue. « Ça peut prendre un ou deux jours. Mais les nouveaux tarifs sont déjà là », prévenait le ministre de l’Économie.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires