Kinshasa : La FENAPHACO s’indigne de la situation « catastrophique » des personnes handicapées à Kimbanseke

 

La Fédération Nationale des Associations des Personnes vivant avec Handicap du Congo (FENAPHACO) a déploré des conditions de vie des personnes handicapées dans la commune de Kimbanseke, dans la ville de Kinshasa. C’était à l’issue d’une session de vulgarisation de la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) auprès des organisations des personnes handicapees de la commune de Kimbanseke, et du débat communautaire entre les OPH (Organisation des personnes handicapées) et le bourgmestre de cette municipalité.


Les deux (2) activités ont eu lieu le samedi 11 septembre dernier, comme l’a confirmé son président national Patrick Pindu ce lundi 13 septembre à ACTU7.CD.

« Attitudes négatives, préjugés, discrimination, pas d’accès aux aides à la mobilité, pauvreté des PVH, mendicité, pas d’accès à l’emploi, pas d’accès à l’éducation et à la santé, taux élevé d’analphabétisme chez les PVH », tels sont les maux énumérés par Me Patrick Pindu, Coordonnateur national de la FENAPHACO.



Il affirme avoir déposé un cahier des charges auprès du chef de service des Affaires sociales pour l’amélioration des conditions de vie des PVH (Personnes Vivant avec Handicap).

Accompagné de tous les chefs des services communaux, le bourgmestre de Kimbanseke s’est fait une idée de la situation socio-économique difficile des personnes handicapées dans sa commune. La FENAPHACO a expliqué que l’objectif était d’aider les Organisations des Personnes Handicapées à rédiger un cahier des charges de leurs problèmes afin de le soumette à l’autorité municipale.

C’était aussi l’occasion pour informer l’autorité municipale et ses différents services sur les droits des PVH conformément à la convention relative aux Droits des PVH et la charte africaine des Droits des personnes handicapées, faire le bilan de la situation socio-économique des PVH dans la commune de Kimbanseke et enfin informer les PVH sur les grandes orientations et les innovations de la loi organique de la CENI.

Me Patrick Pindu a profité pour installer le nouveau bureau du comité communal de la FENAPHACO qui est dirigé par César Makangila. La FENAPHACO estime qu’en résumé, la situation socio-économique des PVH est très catastrophique à Kimbanseke.

Jérémie Ngunga Léman

Lire aussi

Les plus populaires