Kasaï : L’Assemblée provinciale favorable au retour du gouverneur Dieudonné Pieme

 

Le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï, Aloïs Mushitu Ngenge se dit favorable au retour de Dieudonné Pieme dans la province du Kasaï en qualité du gouverneur

Aloïs Mushitu l’a révélé à la presse ce mardi 21 septembre 2021, à la veille de l’arrivée du gouverneur Dieudonné Pieme. Il estime que son retour sera accueilli par les élus provinciaux et il se mettra à un dialogue avec les élus avant tout mouvement pour comprendre le nouveau programme d’action qu’il amène aux Kasaïens

« Son retour sera accueilli par l’organe délibérant, il doit s’entretenir avec l’organe délibérant pour savoir son programme d’action qui sera apprécié par la population afin de récupérer la confiance de celle-ci. On s’est référé à la justice qui est la Cour Constitutionnelle qui a pris des dispositions. Après analyses, nous ne devons pas aller à l’encontre de la loi », dit Aloïs Mushitu.


S’agissant de l’adhésion de Dieudonné Pieme dans une autre famille politique, le numéro 1 de l’Assemblée provinciale du Kasaï estime qu’il est libre d’adhérer à une formation politique de son choix.

« L’adhésion de Dieudonné Pieme à une autre famille politique n’engage pas l’Assemblee provinciale. Nous avons au sein de l’hémicycle tous les partis politiques, sa sortie du PPRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et le développement) engage la direction centrale du parti. Il mérite notre soutien, l’autorité suprême l’a réhabilité, nous devons l’accueillir comme fils du village », ajoute t-il.

À l’en croire, les relations entre le gouverneur et l’Assemblée provinciale seront rétablies sur base du rythme du travail que doit imposer le gouverneur que l’organe délibérant veut voir au travail.

Dieudonné Pieme a été déchu le 21 avril 2021 par l’Assemblée provinciale du Kasaï qui l’a accusé de détournement des deniers publics. Il a ensuite été réhabilité par la Cour Constitutionnelle au mois de juin de la même année. Son retour dans la province est imminente, selon les alertes lancées par ses états majors politiques.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires