Louvain contredit l’Office des étrangers dans l’affaire d’un étudiant Congolais : « J. Masudi était en possession de tous les documents et avait payé les frais avant d’arriver en Belgique »

Nouveau rebondissement dans l’affaire d’un étudiant Congolais bloqué à l’aéroport de Zaventem en Belgique pendant 3 semaines. Bien qu’admis sur le territoire belge et autorisé à prendre son inscription, l’Université Catholique de Louvain qui a adhéré à la proposition d’élucider les vraies raisons de sa détention n’est pas convaincue des arguments poussés par l’Office des étrangers qui a justifié la relaxation de l’étudiant Junior Masudi Wasso par le complément de certains documents qui manquaient à son dossier et le paiement de ses frais académiques.


« L’Université s’étonne toutefois des arguments apportés par l’office des étrangers dans le dénouement du dossier de l’étudiant. En effet, dès son arrivée sur le territoire, Mr Junior Masudi Wasso était en possession de tous les documents nécessaires pour entamer ses études à l’UCLouvain », contredit cette institution d’enseignement supérieur basé en Belgique dans un communiqué, le mardi 05 octobre et dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.

Plus loin, l’UCLouvain ajoute même que cet étudiant, originaire de la République Démocratique du Congo (RDC) avait payé la part des frais nécessaire à son inscription avant d’arriver sur le territoire.


« Comme pour tout étudiant et conformément au décret, le solde des frais d’inscription doit être payé pour le 1er février au plus tard de l’année entamée et non au moment de l’inscription », explique l’université catholique de Louvain.

Et de renchérir, « l’université regrette le délai pris pour demander des clarifications malgré les interpellations répétées depuis des jours qu’elle se tenait à disposition des organes compétents pour des éclaircissements. L’UCLouvain déplore le mauvais accueil qui a été réservé à son étudiant. Elle s’emploie à s’assurer qu’il puisse faire face à la situation difficile qu’il a traversée et démarrer son parcours d’étude dans les meilleures conditions ».

Malgré tout, Junior Masudi Wasso a finalement été admis sur le territoire belge. Il pourra enfin commencer ses études à l’UCLouvain. Dans un précédent communiqué, l’université catholique de Louvain a remercié celles et ceux qui ont contribué à l’issue positive de l’affaire Junior Masudi Wasso et se réjouit d’accueillir son nouvel étudiant dans ses auditoires.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires