Sud-Kivu : 21 personnes kidnappées par des présumés Maï-Maï dans le secteur de Tanganyika à Fizi

Vingt-et-une (21) personnes restent entre les mains des hommes armés assimilés aux Maï-Maï depuis le lundi 11 octobre 2021 dans le secteur de Tanganyika en territoire de Fizi au Sud-Kivu.


À en croire le président de la société civile de ce secteur, ces personnes ont été enlevées dans la localité de Mboko près de la colline de Lulimba aux environs de six (6) heures, heure locale. Leurs bourreaux provenaient de la zone de Majaga, ajoute la même source.

« Parmi ces personnes, nous avons sept enfants et quatorze adultes », précise Samy Amimu qui ajoute que ces personnes sont des cultivateurs et menaient leurs activités champêtres dans la vallée de Alese et Alyoka.


« La société civile condamne fermement ce énième cas d’enlèvement et nous exigeons la libération de toutes ces personnes sans condition », poursuit-il.

Par ailleurs, Samy Amimu demande aux autorités compétentes, locales et provinciales ainsi qu’aux forces de sécurité de tout mettre en œuvre pour retrouver ces civils en captivité.

Les cas d’enlèvement sont devenus monnaie courante dans la partie sud de la province du Sud-Kivu. À Uvira comme à Fizi, des civiles et surtout des humanitaires sont la cible d’hommes armés qui parfois exigent des rançons pour la libération des otages.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Lire aussi

Les plus populaires