Rutshuru : Les positions de Ngugo et Nyasisi autrefois occupées par les ex M23 passent sous contrôle des FARDC

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) prennent le contrôle de la situation dans le territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu où les ex combattants du mouvement du 23 Mars (M23) ont attaqué des villages.


Les positions de Ngugo et Nyasisi dans les groupements de Rugari et de Kisigari occupées depuis le week-end dernier par les ex combattants M23 sont actuellement contrôlées par les FARDC, selon une autorité coutumière.

Éric Mashagiro, chef du groupement de Rugari prévient tout de même que la population n’est pas autorisée à regagner ces collines. D’après lui, les forces loyalistes continuent à mener des opérations dans cette partie du Nord-Kivu.


« La prudence nous a obligé de dire à la population de rester là où elle est en attendant que l’armée nous dise si les gens peuvent rentrer. Mais l’armée a déjà récupéré les positions qui étaient jadis occupées par les ex membres des groupes rebelles », a confié à ACTU7.CD, M. Eric Mashagiro.

Les ex rebelles M23 avaient été pointés du doigt par l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) dans une attaque contre un poste de patrouille dans le parc national des Virunga dans le territoire de Rutshuru le week-end dernier. Un écogarde avait même péri au cours de cette attaque.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires