Kwilu : Willy Itsundala inaugure une école construite sur fonds propres du Gouvernement provincial

Le Gouverneur de la province du Kwilu, Willy Itsundala a regagné la ville de Bandundu, chef-lieu de la province, mercredi 24 novembre 2021, après une mission officielle à Kinshasa et à l’étranger.


Dès son arrivée, le chef de l’exécutif provincial s’est dirigé vers la commune de Malebo, où il a inauguré les nouveaux bâtiments de l’Institut CBCO Malebo 1.

Il s’agit de deux bâtiments avec chacun trois salles dont le coût est évalué à près de 122 Millions de Francs Congolais.


Le coordonnateur provincial de la Communauté Baptiste au Congo (CBCO) remercié le numéro un de la province pour le geste posé.

Dans son speech, le ministre provincial de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Éric Muziazia a indiqué que la construction des édifices publics à caractère éducationnel est le fruit d’une taxe perçue dans le secteur de l’enseignement primaire qui jadis ne bénéficiait qu’à une poignée de personnes.

« (…) Depuis le grand Bandundu, jusqu’au Kwilu, il est injecté à l’EPST une taxe perçue aux évaluations dite effort provincial. Hier, l’argent perçu dans cette taxe allait dans les poches des individus. Depuis 2019, à l’avènement du Gouvernement Itsundala cette taxe investit dans les secteurs socio-vitaux de la province, à savoir la santé et l’éducation », a-t-il fait savoir.

Prenant la parole avant la coupure du ruban symbolique, le Gouverneur de province, Willy Itsundala a profité de l’occasion pour appeler les filles et fils de la province à l’unité pour le développement de la province.

« (…) Je reviens d’une mission en Turquie où j’ai rencontré les investisseurs qui viendront d’ici janvier dans notre province. Je ne suis qu’un envoyé, tout ce que je fais, rentre dans le cadre de la vision du Chef de l’État. Donc, nous lui devons des remerciements puisque nous faisons toutes ces réalisations dans la quiétude et ce, grâce à lui. Voilà pourquoi, je lance cet appel à l’unité pour le bon avancement de notre province », a-t-il déclaré.

Il a en outre promis de construire d’autres édifices publics à travers la ville et la province. À son arrivée, un accueil chaleureux lui avait été réservé par les cadres et militants des partis membres de l’Union sacrée, des membres de son gouvernement et d’autres autorités urbaines et provinciales.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires