Beni : « Des militaires ougandais signalés à Watalinga », Mwami Pascal Saambili « appelle la population au calme »

 

Quelques éléments de l’armée ougandaise « sont déjà signalés sur le sol de la République Démocratique du Congo à Noboli », une entité frontière située dans la chefferie de Watalinga, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Des sources sur place précisent que « cette situation est à la base d’une panique ».

Pour sa part, le Mwami de la chefferie de Watalinga Pascal Saambili appelle ses administrés au calme.


“Si notre gouvernement a décidé de travailler avec l’Ouganda c’est parce qu’il a vu que cela pourra nous soulager. Je demande à la population de rester calme, qu’elle collabore aussi”, demande-t-il.

Le gouvernement congolais a opté pour mettre en commun avec l’Ouganda, les stratégies pour combattre les éléments des Forces Démocratiques Alliées (ADF). Il y a 24 heures, le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya déclarait qu’aucun militaire ougandais « n’est présent sur le sol congolais ».

Ce matin, l’armée ougandaise a annoncé avoir entamé depuis l’Ouganda des frappes aériennes contre les positions ADF actifs en RDC. Une information confirmée par le gouvernement congolais via son porte-parole.

Lire aussi  Beni : Des agglomérations à Ruwenzori toujours sous menace des rebelles ADF, la vigilance recommandée !

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires