Ituri : L’armée « rétablit l’autorité de l’État dans trois groupements de Bombo jadis occupés par des miliciens »

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont rétabli l’autorité de l’État dans trois groupements de la chefferie de Bombo, dans le territoire de Mambasa, à l’ouest de la province de l’Ituri.

Il s’agit des groupements Enjewa, Basiri et Badumbisa. Jadis occupés par les miliciens et complètement abandonnés de leur population, ces groupements revivent grâce aux efforts des FARDC déployées dans la zone. Le colonel Mushaila David Kapelo qui a fait ce rapport à l’administrateur policier du territoire de Mambasa, indique que certains habitants ont commencé à regagner leurs villages.

À en croire la même source, les « militaires congolais sont déterminés à rétablir l’autorité de l’Etat » dans ces entités. Le colonel Mushaila David Kapelo a cependant déploré « les alertes parfois irréfléchies des activistes des droits de l’Homme qui semblent négliger le travail abattu par l’armée » dans la zone.

Lire aussi  Goma : Kidnappée depuis samedi, l'étudiante de G3 à l'UNIGOM libérée

Devant le comité de sécurité de la chefferie de Bombo, le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste, administrateur policier du territoire de Mambasa, a félicité l’armée pour ses prouesses et a demandé au commandant de poursuivre « sans faille sa mission malgré les médisances de certaines personnes qui ne comprennent parfois pas bien les missions de l’armée ou de la police ».

Au cours de sa visite effectuée le 20 novembre 2021 dans la chefferie de Bombo, l’administrateur policier de Mambasa avait été alerté par la société civile de cette entité coutumière que trois groupements de cette chefferie avaient été vidés de leurs populations suite à l’activisme des groupes armés locaux.

Andy Kambale Matuku, à Badengaido

 

Lire aussi

Les plus populaires