Condamnation militants ECIDé : Pour Devos Kitoko, « cette décision est l’expression d’une parodie de justice en ce que le verdict était déterminé d’avance »

 

Le secrétaire général du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) Devos Kitoko a, dans un communiqué rendu public ce mercredi 2 mars 2022, donné la position de son parti sur la condamnation de dix (10) personnes présentées comme militants de leur parti politique.

Dans ce document, le secrétaire général du parti cher à Martin Fayulu parle de « l’instrumentation » de la justice qui aurait atteint « son paroxysme ».

« Contre toute attente, le tribunal a condamné 10 congolais innocents à 10 ans de servitude pénale. Cette condamnation est une décision extraordinaire, particulière et inique au sens de la loi. Prise après une instruction bardée et fantaisiste, cette décision est l’expression d’une parodie de justice en ce que le verdict était déterminé d’avance », a-t-il précisé.


Le SG de l’ÉCIDé a, par la même occasion, qualifié cette condamnation d’un « complot politique » mené contre les membres de son parti politique pour leur faire taire et les museler.

Lire aussi  Ass. Nat. : les élus nationaux en plénière ce mardi pour auditionner les messages des candidats

 » Ce procès politique organisé notamment pour satisfaire le régime en place en cherchant désespérément à affaiblir le combat politique de l’ECIDé est une honte et démontre à quel point la justice congolaise est instrumentalisée. En tout état de cause, l’ECIDé ne se laissera pas faire et poursuivra son combat pour jusqu’à la victoire finale », a-t-il renchéri.

Ces militants présentés comme appartenant à l’ECIDé ont été condamnés après procès en flagrance pour avoir battu un député national de l’UDPS/Tshisekedi (Union pour la Démocratie et le Progrès Social).

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires