Journée mondiale de la liberté de presse : L’administrateur militaire de Mambasa « appelle les journalistes à plus de professionnalisme »

 

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, l’administrateur militaire du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri, a réuni, ce mardi 3 mai 2022, les responsables des médias et des journalistes actifs au chef-lieu de cette entité.


Au cours de ces « échanges conviviaux », le colonel Maxime Tshishimbi Mpombwa s’est entretenu avec ses hôtes sur les difficultés liées à l’exercice du métier de journaliste dans le contexte de l’insécurité et de la « guerre asymétrique » qui caractérisent la région.

Saluant le travail abattu par ses invités, le colonel Maxime Tshishimbi Mpombwa a invité les journalistes à « plus de professionnalisme » dans l’exercice de leurs métiers.


« (…) nous avons pu échanger avec les professionnels de médias pour relever les points positifs et des points négatifs (…) Particulièrement en cette période où nous vivons la guerre, le terrorisme qui ont leur approché qui prend en compte les médias. Dès lors que les médias se comportent bien, ils passent les messages et les bons, je crois que la guerre est déjà gagnée (…) Je pense que vous remarquez ces derniers temps des sorties médiatiques où l’on diffuse des fake news (…) c’est des choses à combattre dans notre société pour évoluer (…) », a appelé le colonel Maxime Tshishimbi Mpombwa.

Cette rencontre a été saluée par les journalistes présents. Plusieurs d’entre eux ont promis mettre en pratique les recommandations formulées par l’autorité territoriale. À l’issue de cette rencontre, un verre d’amitié a été partagé entre les convives.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires