Manifestations anti-Monusco : La Police et l’armée dispersent les manifestants à coup de tirs de sommation

Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) appuyés par les militaires de l’armée congolaise viennent de tirer en l’air pour disperser les manifestants au complexe administratif du territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri.

Des milliers de jeunes auxquels se sont joints des élèves de quelques écoles du chef-lieu de Mambasa sont descendus dans les rues de la cité de Mambasa depuis 8 heures, heure locale. Exigeant le départ du personnel de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), arrivé à Mambasa en début d’après-midi de jeudi 12 mai 2022, ces jeunes ont parcouru toutes les artères de la cité avant de se rassembler devant le bureau de l’administrateur.


Plusieurs témoins approchés par ACTU7.CD indiquent que la police et l’armée ont tiré ces coups de semonce pour dissuader des jeunes qui jetaient des pierres sur les toitures du complexe administratif du territoire de Mambasa. Jusqu’à présent, difficile de dire s’il y a mort ou blessé par balle. Après ces tirs qui ont fait courir les gens dans tous les sens, les jeunes ont commencé à remonter vers le complexe administratif du territoire de Mambasa. La journée promet d’être longue…

Andy Kambale Matuku, à Mambasa


 

Lire aussi

Les plus populaires