EAC : Le burundais Évariste Ndayishimiye succède au kényan Uhuru Kenyatta

Le Président burundais Evariste Ndayishimiye est élu à la présidence de la Communauté des États de l’Afrique de l’Est (EAC), vendredi 22 juillet, lors d’un sommet des chefs d’Etat membres qui se tient à Arusha en République unie de Tanzanie du 21 au 22 juillet 2022. Il succède à son homologue kényan Uhuru Kenyatta.

Dans son discours, après son élection, le Président burundais Evariste Ndayishimiye a promis de travailler pour l’amélioration du niveau de vie des populations de la communauté à travers une compétitivité accrue, la croissance de la production, le commerce et la promotion des investissements.

En ce qui est de la paix et de la sécurité dans la région, le Président Ndayishimiye insiste sur la nécessité de promouvoir la paix et la stabilité en République Démocratique du Congo.


« Nous veillerons à ce que notre nouvel Etat membre se rétablisse et fasse un long chemin vers la stabilité et le développement, y compris la mise en œuvre des décisions prises lors du récent conclave de Nairobi », dit-il.

Lire aussi  Ituri : 3 miliciens arrêtés et leurs armes récupérées par l'armée à Maitatu

Il appelle les États membres de l’EAC à travailler ensemble pour prévenir et gérer les conflits ainsi qu’assurer un bon voisinage.

« Il est important de revitaliser la gouvernance et mettre en œuvre les décisions concernant la paix et la sécurité dans notre région », a-t-il ensuite renchéri.

Par ailleurs, le nouveau chef de l’EAC suggère l’implication des premières dames dans les activités de la communauté. Pour lui, les jeunes et les femmes peuvent servir de locomotive dans le décollage économique et le renforcement de la paix dans la région.

Quatre (4) chefs d’États ont participé au Sommet d’Arusha, dont Samia Suluhu Hassan de la Tanzanie, Evariste Ndayishimiye du Burundi, Uhuru Kenyatta du Kenya et Yoweri de l’Ouganda. Les autres États membres dont le Rwanda, la RDC et le Soudan du Sud ont envoyé des représentants.

La RDC a été représentée par le Premier ministre Jean Michel sama Lukonde alors que la cité de Bunagana, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), est toujours occupée par les rebelles rwandais.

Lire aussi  Kinshasa : Sylvano Kasongo annonce l'interdiction de la vente des gyrophares sans l'autorisation de la police

À Goma, chef-lieu du Nord-Kivu en RDC, la population attend de ce nouveau président de l’EAC, une implication active pour la stabilisation de l’Est de la République Démocratique du Congo.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires