Appel à une ville morte à Beni : L’administrateur militaire promet l’enfer à tout opérateur économique qui obéira au mot d’ordre des groupes de pression

Le colonel Ehuta Omeonga Charles, administrateur militaire du territoire de Beni, promet l’enfer à tout opérateur économique qui va obéir au mot d’ordre des groupes de pression, parmi lesquels la véranda Mutsanga qui appellent à des manifestations anti-MONUSCO à dater de ce lundi 25 juillet 2022.


Il l’a dit ce dimanche 24 juillet 2022 dans un entretien avec Actu7.cd. Selon lui, les groupes de pression moins encore la société civile n’ont aucune autorité sur la MONUSCO.

 » Quand la Monusco arrivait à Beni, les groupes de pression ne savaient rien de son arrivée. Ce n’est pas à eux d’exiger son départ. Quand son contrat finira avec le gouvernement congolais, elle partira. Et donc malgré que les groupes de pression décrètent des manifestations c’est un non évènement », indique le colonel Ehuta Omeonga Charles.


Il « appelle la population à ne pas céder aux intimidations des personnes qui ne visent que leur intérêt ». Il demande aussi au président de la fédération des entreprises au Congo (Fec) à enregistrer tout commerçant qui ne va pas travailler ce lundi 25 juillet 2022 sous prétexte qu’il y a grève.

Ce dimanche, les tracts faisant état d’un mouvement de grève et des manifestations de colère contre la MONUSCO gagnent les réseaux sociaux.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires