Renouvellement du contrat cadre de mars 2020 : So’gaz et le ministère de l’environnement lancent une campagne dénommée « sauvons nos forêts »

La Société Congolaise de Gaz S.A., SO’GAZ et le ministère de l’environnement ont procédé ce mardi 27 juillet 2022, à la signature du renouvellement du contrat cadre du 19 mars 2020 conclu entre les deux parties.


Empêchée, la Vice-première ministre Eve Bazaiba, a été représentée par son directeur de cabinet qui a dirigé la cérémonie au cabinet de la VPM.

Prenant la parole, le directeur général de So’gaz, a d’entrée de jeu, remercié « Madame le Vice – Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Eve BAZAIBA MASUDI qui porte à bras lecorps ce projet, et n’a ménagé aucun effort pour son aboutissement heureux ».



« Nous louons, à juste titre le rôle d’Ambassadrice qu’elle a toujours joué pour la sensibilisation de nos mamans en vue de les amener à n’utiliser que le GAZ butane dans la cuisson journalière de leurs aliments », a déclaré Jean Louis Nsiku Saila.

A l’en croire, « la cérémonie de ce jour tire son essence des conventions entre parties, à savoir : ld Contrat–Cadre du 19 Mars 2020 ainsi que l’Avenant N°.1, ce dernier prévoie « de renouveler le contrat en vue de poursuivre les efforts entrepris et réalisés sur la vulgarisation et l’utilisation du Gaz du Pétrole Liquéfié (GPL), afin de lutter contre la déforestation de notre couverture végétale nationale » .

Selon le numéro 1 de So’gaz, « la mise en œuvre de cette 3ème phase couvrira les provinces de Kinshasa, du Kongo Central, de Mai-Ndombe, de Kwango et du Kwilu en l’étendant à celles de l’espace Kasaï, en accroissant la mise à disposition aux ménages du nombre de nouveaux Kits de Gaz et de tous les accessoires y associés ».

« Les cibles visées sont notamment les Institutions étatiques telles que l’armée, la Police, les Ministères, le Parlement et Entreprises Publiques et Privées.

Il va de soi que le choix de ces cibles soit fait en leur qualité de bras séculiers de l’Etat, devant être des modèles de la Politique Environnementale qui est le cheval de bataille prôné par son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Qu’il trouve ici l’expression de nos hommages les plus déférents à son égard et l’assurance de notre indéfectible attachement à sa vision résumée par le message délivré à Glasgow lors de la COP26 : « La République Démocratique du Congo est le pays solution pour la lutte contre le changement climatique», a-t-il martelé.

Cette phase de renouvellement du Contrat-Cadre dit Jean Louis Nsiku, s’articule autour des points suivants :

  1. Renforcement de 50.000 nouveaux Kits complets de Gaz à des prix promotionnels afin d’en faciliter l’acquisition à la population, d’atteindre un plus grand nombre d’utilisateurs dans les provinces de Kinshasa, du KongoCentral, de Kwango, du Kwilu et de Mai-Ndombe en vue de sauvegarder à court terme plusieurs hectares de forêts dans les Provinces concernées ;
  2. Nouvelles Études sur la vulgarisation de l’utilisation du Gaz comme alternatif à l’usage massif du bois de chauffe et du charbon de bois dans les Provinces du Kasaï, Kasaï Central et Kasaï Oriental ;
  1. Conclusion des conventions de partenariat avec les Institutions Publiques qui sont, les meilleures ressources pour la vulgarisation et la promotion de l’usage du GPL comme alternative efficace contre la déforestation par la coupe sauvage du bois utilisé en énergie de la cuisson ménagère.

 

Et de renchérir, « la SOGAZ, par ma voix, profite de cette tribune pour faire un plaidoyer auprès du Gouvernement de la République Démocratique du Congo et des Autorités provinciales à savoir » :

  1. Mener une réflexion sur les avantages d’adopter une fiscalité spéciale pour le Gaz-GPL et tous ses accessoires afin de favoriser l’implantation rapide de cette énergie verte ;
  1. Lancer la « butanisation » des fonctionnaires de l’état en les équipant en kits de gaz et recharge mensuel à charge de l’Etat. Cela libèrerait immédiatement une masse de mégawatt que la SNEL pourrait réaffecter tout en ralentissant considérablement la déforestation de notre milieu naturel, second poumon de l’humanité ;
  2. Faciliter et accompagner nos activités de distribution et de vulgarisation du GPL sur le terrain, particulièrement dans les provinces cibles;
  3. Combattre le trafic du marché noir du Gaz, manipulé par des mains inexpertes qui occasionnent ainsi plusieurs accidents causant des pertes matérielles et en vie humaine et qui nous sont parfois attribuées à tort.

« Nous lançons cet appel aux différentes autorités sectorielles sous la Haute Autorité du Chef de l’Etat. Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, le combat contre le changement climatique, avec ses effets désastreux envers notre propre existence, est ardu, mais il ne peut être remporté que grâce au concours de tous indistinctement.

Modestement, la SOGAZ SA, par ses activités, participe et fait front à ce combat avec l’appui du Gouvernement de la République Démocratique du Congo, reste convaincue qu’avec le concours de tous et de Dieu, nous réussirons ! », a conclu le DG de So’gaz.

Après cette étape, s’en est suivi l’allocution du directeur de cabinet de la VPM Eve Bazaiba qui a procédé au lancement officiel de la campagne dénommée « sauvons nos forêts » .

« Mesdames et messieurs, à vos titres et qualités respectifs, distingués invités, au nom de madame le vice-premier ministre, ministre de l’environnement, le projet de lutte contre la déforestation à travers l’utilisation des gaz domestiques est né de l’engagement pris par la République Démocratique du Congo lors du sommet sur le climat tenu en 2019 a New York, en marge de l’assemblée générale des Nations-Unies. Chaque pays s’est engagé à contribuer à la réduction des émissions des gaz à effet de serre responsables de réchauffement climatique dans le monde. Et pour ce faire, bien que l’Afrique dans son ensemble ne soit responsable que de 4% de pollution à l’échelle mondiale, le gouvernement de la République Démocratique du Congo s’est résolu de stabiliser et de maintenir le couvert forestier à plus de 61% sur l’ensemble du territoire car, pour faire face au réchauffement climatique, les forêts du bassin du Congo dont la RDC, en sont la solution basée sur la nature, c’est ainsi que le ministère de l’environnement et développement durable a pris l’initiative du projet lutte contre la déforestation à travers l’utilisation des gaz domestiques pour respecter ses engagements pris au niveau international de lutter contre le changement climatique et contribuer ainsi à l’atteinte des objectifs de développement durable d’ici 20230 », a fait savoir le directeur de cabinet d’Eve Bazaiba.

Il a poursuivi en expliquant que le programme du gouvernement dans ses piliers 8, axe 38 et 10, axe  44, encourage la promotion des énergies alternatives et le recours aux énergies renouvelables.

« Ce projet mis en oeuvre en 2020 dans ses deux phases, est une réponse majeure à la lutte contre la déforestation et l’utilisation des bois de chauffe et de charbon comme énergie. L’utilisation du bois de chauffe et du charbon de bois étant à l’ordre d’importance la deuxième cause de la déforestation dans notre pays (…) ce projet favorise l’accès pour les ménages aux énergies propres et baisse la forte pression qu’exerce la production de l’énergie des bois sur nos forêts (…) ce projet qui vise à encourager la population congolaise à utiliser les énergies propres et les énergies alternatives, et de remplacer l’usage des bois énergie par l’utilisation des gaz domestiques tombe à pic car il consiste à réduire le prix de kit à gaz butane et de recharge à gaz afin qu’il soit accessible à toutes les couches de la population congolaise (…) promouvoir l’utilisation de ce gaz, accompagner des activités de communication et de sensibilisation pour le changement de comportement en matière de cuisson », a-t-il dit.

Devant l’assistance, l’équipe de So’gaz a fait une petite démonstration en expliquant le fonctionnement et l’utilisation des kits So’gaz sous les applaudissements de l’auditoire.

Jeff Kaleb Hobiang

Lire aussi

Les plus populaires