Échauffourées de Butembo : Un présumé ADF lynché et brûlé vif par des manifestants

La situation sécuritaire demeure incertaine et imprévisible dans la ville de Butembo (Nord-Kivu) depuis les premières heures de la matinée de ce vendredi 12 août 2022.

A la barrière de Kangothe, à l’entrée nord de la ville, épicentre des troubles, des manifestants ont mis la main sur un présumé combattant des Forces Démocratiques Alliées (ADF). Ce dernier a été lynché et brûlé vif par la foule en colère.

Sur des vidéos largement partagées dans les réseaux sociaux, des manifestants indiquent avoir soumis cette personne à un « sérieux interrogatoire » avant de « conclure qu’il était un ADF ». D’après le bilan dressé par les autorités, cinq (5) policiers sont morts aux côtés de trois (3) véhicules de la police incendiés par les manifestants.


Depuis l’attaque spectaculaire de la prison centrale de Kakwangura, la situation sécuritaire demeure préoccupante dans et autour de la ville de Butembo. Les nombreux « groupes de pression qui pullulent dans la ville empêchent les services de sécurité à rendre un travail efficace », analyse un observateur.

Lire aussi  Ituri : 6 blessés et d'énormes dégâts matériels, bilan d'une pluie à Mambasa

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires