Sud-Kivu : La base de la MONUSCO victime d’une attaque rebelle à Baraka

Une position des casques bleus de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo) a été la cible d’une attaque des rebelles non encore identifiés, porteurs d’armes blanches et à feu dans la ville de Baraka, dans la province du Sud-Kivu.

L’attaque a eu lieu aux environs d’une heure du matin de ce mercredi 24 août 2022. Les sources officielles, qui confirment la nouvelle à ACTU7.CD, n’avancent aucun bilan humain moins encore matériel. Toutefois, lors des altercations entre la MONUSCO et ces inciviques, une débandade totale a gagné le chef de la population.

La mairie de la ville et le commandement de deux mille deux cent et deuxième (2202è) régiment des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) dans cette partie de la province du Sud-Kivu indiquent que les enquêtes sont en cours pour retrouver les auteurs.


Dans presque toutes les provinces de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), des voix se lèvent pour exiger le départ définitif de la MONUSCO du sol congolais pour son « inefficacité » dans le rétablissement de la paix.

Lire aussi  Ituri : 3 miliciens Maï-Maï tués par l'armée à Mambasa

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires