RDC : Notifié, l’ambassadeur rwandais a 48h pour quitter le pays

Quelques jours après la décision du conseil supérieur de la défense tenu par le Président de la République, le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) vient de faire savoir à Vincent Karega qu’il dispose de 48 heures pour quitter le territoire congolais.

La nouvelle vient d’être rendue publique par un communiqué du ministère des affaires étrangères de la RDC. D’après ce document, le désormais ex-ambassadeur plénipotentiaire du Rwanda en poste à Kinshasa a été notifié de cette décision ce lundi 31 octobre 2022.

« (…) Le ministre des affaires étrangères (…) vient de notifier ce lundi 31 octobre 2022 à monsieur l’ambassadeur du Rwanda (…) et lui demande fermement de quitter effectivement le territoire de la République Démocratique du Congo dans les 48 heures soit au plus tard le mercredi 2 novembre », lit-on dans ce document dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.


Suite à l’agression de son territoire par le Rwanda sous couvert du mouvement du 23 mars (M-23), Kinshasa a décidé d’expulser Vincent Karega. De nouvelles mesures supplémentaires de restriction d’accès au territoire congolais sont également sur la table du gouvernement congolais.

Lire aussi  Dossier François Beya : "La commission commence son travail aujourd'hui" (G. Kapiamba)

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires