Wakuenda, l’homme fort de l’UDPS Tshisekedi ?

 

Victor Wakuenda président de la Convention Démocratique du parti ( UDPS/ Tshisekedi), c’est cette star à la une à Limete 10eme rue. Sa dernière décision démettant le secrétaire général Augustin Kabuya fait des émules.

Nul autre n’aurait osé si ce n’est Wakuenda, confie un militant du parti présidentiel. Il a réussi à déplumer l’actuel maître du siège historique de l’UDPS/ Tshisekedi dont poursuit-il, les méthodes de gestion aurait coulé l’oeuvre d’Étienne Tshisekedi n’eut été l’intervention de son compagnon de lutte, le président Victor Wakuenda… Une décision courageuse pour ceux qui se croient marginalisés depuis l’accession de la fille aînée de l’opposition au sommet de l’État.

Wakuenda a osé, il est proclamé homme fort par cette opinion, pendant que certains pensent le contraire. Selon eux, le moment est mal choisi. En effet, à une année des joutes électorales, le basculement de l’UDPS dans une crise politique n’est pas du tout souhaitable. Le président de CDP doit devoir mettre de l’eau dans son vin pour la paix, argumente-t-on. Victor Wakuenda est connu pour ses décisions souvent sans appel. L’on se souviendra du cas Kabund. C’est le même qui milita pour la destitution de l’ancien président a.i du parti. Kabund chassé, c’est le tour Kabuya.


À se demander, au stade actuel, où va l’UDPS/ Tshisekedi et que reste encore de ce parti ? C’est d’y répondre mais le bateau s’enfonce davantage.

Pour le tombeur de Kabuya, l’heure est à l’organisation du congrès surtout après la vacance du pouvoir à la tête du parti créée après le décès d’Étienne Tshisekedi et l’accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême. Mais avant d’en arriver là, l’initiative de Victor Wakuenda n’est pas sans surprises demain.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires