Kasaï : Qualifié de plagiat, le projet d’édit budgétaire exercice 2023 estimé à 195 millions CDF jugé recevable par les députés provinciaux

 

Les députés provinciaux du Kasaï ont jugé recevable ce vendredi 02 décembre 2022, le projet d’édit budgétaire pour l’exercice 2023, estimé à cent nonante et cinq (195) millions de francs congolais. C’était après la défense du vice-gouverneur Gaston Nkole, devant les élus provinciaux du Kasaï que ce projet a été jugé recevable.

Étant le dernier budget de cette législature, Gaston Nkole, a rassuré que ce document contient beaucoup d’innovations sur tous les plans.

En réaction, les députés provinciaux ont critiqué le vice-gouverneur et tout son gouvernement, tout en qualifiant ce budget d’un « plagiat des documents des années antérieures sans réalisation aucune ».


Pour le député Hubert Ngulandjoko, « le gouvernement n’a pratiquement rien fait, si le gouverneur n’est pas satisfait de sa gestion qu’il démissionne ».

Pour lui, « le gouvernement central avait donné des moyens au gouvernement provincial pour la construction du pont Tumina dans le territoire d’Ilebo, mais rien n’est fait, aujourd’hui, ce pont est repris dans ce budget, c’est avec quelle stratégie que le gouvernement provincial opérera les miracles? », s’interroge ce député.

Pour Jacques Matadi, « le gouverneur n’a pas la politique de la voirie urbaine, 4 ministres provinciaux sont sans bureaux, les maisons des officiels ne sont pas prises en compte pour la réhabilitation et aussi, aucun ministre n’a reçu les frais de loyer ».

Pour le député Florimond Tchoko, « rien n’est prévu pour la vaccination des enfants après le vote de l’édit ».

Olivier Tombe élu de Mweka, estime que « ce budget est toujours en rapport, c’est-à-dire qu’il se répète sans réalisation ». Ce député précise que le budget n’a pas pris en compte la question des infrastructures.

Diaris Kindalo à Tshikapa

 

Lire aussi

Les plus populaires