A Bujumbura , Tshisekedi entend obtenir la redynamisation du mandat de la force régionale

Arrivé à la mi-journée par l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura, le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est rendu directement au palais présidentiel de Bujumbura pour le sommet extraordinaire de la EAC.

Les discussions devraient porter sur l’évaluation de la feuille de route de Luanda qui exigeait le retrait effectif et définitif des troupes du M23 / RDF des zones occupées avant le 15 janvier dernier.

Le Président Félix Tshisekedi ne se fait aucun mystère sur les résultats de cette évaluation parce que les troupes terroristes du M23 n’ont jamais quitté ces zones ; bien au contraire, le M23 et ses alliés ont élargi leurs terrains d’occupation.


Le plaidoyer de Kinshasa consistera , au regard de cet échec, à obtenir entre autre une redynamisation du mandat de la force de l’EAC la rendant plus offensive.

A ce sommet de Bujumbura, le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est accompagné du VPM des Affaires Étrangères Christophe Lutundula , de son directeur de cabinet Guylain Nyembo et de son Haut Représentant Chargé du suivi des processus de paix de Luanda et Nairobi , le Professeur Serge Tshibangu.

Lire aussi  RDC : Clément Yandoma, ambassadeur du Congo-Brazzaville fait ses adieux

CP

Lire aussi

Les plus populaires