RDC : « Le pouvoir de Kigali compte organiser un référendum pour l’annexion des territoires congolais conquis par les RDF/M23 au Rwanda » (Lambert Mende)

Selon le député national Lambert Mende qui s’est exprimé jeudi 2 mars 2023 devant la presse à Kinshasa, « des informations en notre possession indiquent que le nettoyage ethnique par la terreur auquel se livrent aussi bien les ADF que la coalition RDF/M23 sera bientôt suivi par l’organisation d’un référendum pour l’autonomisation et l’annexion pure et simple au Rwanda des territoires congolais ainsi conquis et repeuplés par les soins de la principauté militaire de Kagame ».

Pour l’autorité morale de la convention des congolais unis, CCU, parti membre de l’Union sacrée de la nation, « on ne peut pas expliquer autrement le fait que malgré l’opposition des représentants légitimes des populations Hutu et Tutsi congolais partageant ces territoires avec d’autres communautés avec lesquelles elles entendent vivre bonne intelligence, le président Kagame continue à étendre ses tentacules notamment sur les chaînes montagneuses de Karina, Rubaya et Ngungu que l’on sait gorgées de minerais indispensables aux nouvelles technologies de l’information et de la communication sur lesquels le régime tient à faire main basse ».

Lire aussi  RDC : L'UDPS/Tshisekedi commémore ses martyrs ce dimanche (communiqué)

« Par la suite, l’appétit venant en mangeant, les forces armées rwandaises et leurs milices, enhardies par la passivité de la communauté internationale, poursuivront sans coup férir leurs expéditions colonisatrices vers les zones minières du Sud-Kivu au-delà de la Coline de Ngungu, ou vers l’Ouest dans le territoire de Walikale, riches de toutes sortes de minerais. Il y a donc véritablement péril en la demeure et tous les congolais ont le devoir de se mobiliser pour la survie de leur pays qui passe par le recouvrement de toute son intégrité territoriale. Il n’y a pas d’autre alternative », a déclaré Lambert Mende.


Par ailleurs, il a fait savoir que « les malheurs causés par l’avidité insatiable du président Kagame et son régime au Congo ne peuvent plus être tolérés ». Mais poursuit Mende, l’intérêt supérieur de la nation recommande, comme le demande le président Félix Tshisekedi, de nous abstenir de porter nos réactions à un niveau d’incandescence qui étendrait à des communautés entières la responsabilité assumée par un régime non démocratique, donc, non représentatif du peuple Rwandais dans son ensemble.

Lire aussi  Augustin Kibassa échange avec le porte-parole du President de la communauté Lwanzo Lwa Mikuba

Pour terminer, Lambert Mende souligne que « la situation ainsi décrite appelle de la part de chaque congolais une attitude responsable et une participation active aux efforts visant à bouter hors de nos frontières l’armée rwandaise qui tue, massacre, viole et dépouille nos populations pour imposer une monstruosité débridée et surannée ».

Jeff Kaleb

Mots clés : Kagame, Rwanda, référendum

Lire aussi

Les plus populaires