Kasaï Oriental : Mathias Kabeya paie le prix de ses appétits gloutons

 

Il était déjà sur une chaise éjectable, Patrick Mathias Kabeya, gouverneur UDPS du Kasaï Oriental. Propulsé par son parti à la tête de cette province, Mathias Kabeya avait reçu mission de relever la pente par une gestion orthodoxe de cette partie du pays autrefois grenier du pays grâce à la Miba (Mine de Bakwanga).

Hélas! l’homme s’est résolu d’offrir en contrepartie, déception et dégoût. Le gouverneur chéri « a plutôt porté outre la robe d’incompétent avéré, celle de charognard ». Bizzare, l’on se souviendra du rapport de l’IGF (Inspection Générale des Finances) au sujet de la gestion de la province par le jeune gouverneur. Que des trous noirs! Le Kasaï Oriental malmené financièrement par la clique à Kabeya, candidat unique à son temps au gouvernorat du Kasai oriental. Il savait puiser à tour de bras, chuchote une source interne, fait confirmé par un fin connaisseur des questions de gestion dans la territoriale.

Lire aussi  COVID-19 : le FCC appelle le Gouvernement à disponibiliser des moyens pour la recherche scientifique

Mathias Kabeya est finalement désavoué. Les élus provinciaux qui retiennent un certain nombre des griefs contre lui, regrettent de lui avoir fait confiance. Le compteur remis au point mort au Kasaï Oriental. En attendant, une page se referme, une autre va peut être bientôt s’ouvrir.


La motion de défiance contre le gouverneur Mathias Kabeya à quatre mois des élections est une grenade. L’intéressé saura- t- il désamorcer la bombe?. Mais pendant combien de temps la bataille va-t-elle durer devant la cour constitutionnelle, seule juridiction appelée à trancher pour le cas d’espèce ? Wait and see.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires