« Mauvaise gestion » de la ville de Kinshasa : La Cour des Comptes demande à l’Assemblée provinciale de sanctionner Ngobila

 

La Cour des Comptes a, à travers une correspondance dont une copie est parvenue à la presse ce mercredi 23 août, demandé à l’Assemblée provinciale de sanctionner le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka.

Cette décision se justifie par le retard constaté dans le dépôt du projet portant reddition des comptes exercice 2022.

« (…) Il revient donc à l’APK, en application des articles 32 de la loi organique n°18/ 024 du 13 novembre 2018 portant composition, organisation et fonctionnement de la Cour des comptes et 213 alinéas 2 de la loi relative aux finances publiques, de faire application des sanctions prévues par la constitution, à l’égard du Gouverneur provincial ou de ses membres responsables du retard ainsi constaté », peut-on lire dans ce document.


La Cour des Comptes a, par ailleurs, dénoncé une « incompétence » notoire qui bat son record dans la gestion de la province par le Gouverneur de la ville de Kinshasa.

Lire aussi  Kinshasa : la marche de l'UDPS s'est déroulée sans incident

Ce nouveau feuilleton va-t-il mettre sur scène la mésentente entre Gentiny Ngobila et Godé Mpoyi ? Cette question se pose maintenant. Bien avant cette réaction de la Cour des Comptes, le Président de l’Assemblée provinciale avait été destitué puis réhabilité depuis quelques semaines, dans un contexte de tension persistante contre le chef de l’hôtel de ville. Cette fois-ci, c’est le tour du Gouverneur Ngobila qui est visé par cette institution sur la gestion de la ville, alors que c’est l’institution dirigée par Godé Mpoyi qui est chargé de le sanctionner.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires