Élections : Moïse Katumbi en précampagne par crainte du déluge?

 

Officiellement, Moïse Katumbi Chapwe, président d’Ensemble pour la République est en tournée dans l’arrière pays pour redynamiser son parti en prévision bien sûr des élections de décembre.

Moïse Katumbi a prévenu qu’il sera candidat président de la République et il se voit victorieux face à Félix Tshisekedi. Ses lieutenants font croire à une certaine opinion que c’est lui le candidat crédible. En marketing politique, c’est bien là la méthodes de travail. Katumbi n’en peut rien. D’où, les soupçons des analystes sur les motivations de sa prétendue tournée en cours.

Sa présence dans quelques provinces du pays rentre dans la logique de précampagne, assure un acteur politique au regard du séisme à venir. Il y a lieu du reste de s’interroger sur ce réveil brusque de l’homme de Kashobwe. Ceci conduit à la conclusion selon laquelle une peur bleue anime Katumbi et le met à l’évidence de joindre le fin fond du Pays pour sensibiliser l’électorat.


Va-t-il réussir sa mission au regard de la mobilisation dans le camp adverse ? C’est la question. Il n’est pas interdit d’oser. la politique réserve parfois des surprises insondables. Cependant, des calculs politiques précis peuvent aider à orienter les ambitions d’un acteur politique qui aspire à la grandeur. C’est peut-être là, les raisons du retrait de Martin Fayulu de la présidentielle de décembre. Il aurait compris que face à un Tshisekedi chanté et vénéré tel un ange venu de Dieu le Père, oser, c’est s’exposer au déluge.

Lire aussi  Sud Kivu : le gouverneur Théo Ngwabidje reste à la tête de la province, 26 sur 44 députés votent contre la motion de défiance

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires