Nord-Kivu : La taxe “Vodo”, une « nouvelle menace » imposée à la population par un groupe rebelle à Rutshuru (alerte)

 

Les habitants de Nyamilima et de tout le groupement de Binza, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) font face, ces derniers jours, aux différentes menaces leur imposées par différents groupes armés négatifs dont le M23-RDF.

Une nouvelle taxe illégale vient de voir le jour. Dénommée “Taxe Vodo”, cette nouvelle forme de tracasserie inquiète plus d’une personne, dont les habitants depuis la région qui, pour cette raison, pointe du doigt accusateur une milice locale.

‹‹ Chaque citoyen majeur est contraint de payer mille (1000) francs congolais qu’on suppose “taxe de sécurité”. Cette taxe illégale dénommée “Taxe Vodo” est exigée aux citoyens par un groupe d’hommes, porteurs d’armes, qui disent sécuriser l’entité ››, affirme un notable de la région.


Alerté, Aimé Mukanda Mbusa appelle le Gouvernement congolais à la restauration de l’autorité de l’État afin que cesse toute sorte de tracasserie dans la région.

L’on se souvient que c’est depuis maintenant une année que cette taxe illicite est exigée aux habitants de Rutshuru.

Lire aussi  RDC-Lac Édouard : Au moins 29 moteurs hors-bord des pêcheurs congolais de Kyavinyonge ravis par des Maï-Maï à Kyanika

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires