Journée Mondiale de la Poste : Augustin Kibassa Maliba invite la population à faire confiance à la Poste et aux opérateurs agréés

 

Le monde entier célèbre ce 09 octobre 2023, la Journée Mondiale de la Poste. A cette occasion, le Ministre des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication, a dans une allocution, «appelé la population à faire confiance à la Poste et aux opérateurs agréés que de se servir des prestataires non autorisés. Car dit-on, rien ne remplace la Poste».

Augustin Kibassa Maliba a en outre fait un état de lieux en évoquant ce qui a été fait et ce qui reste à faire pour la modernisation de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications.

Ci-dessous le discours du Ministre Augustin KIBASSA MALIBA


Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes,

Le 09 Octobre est commémoré par plus de 150 pays dans le monde, comme la Journée de la Poste, en souvenir de la création en 1874 de l’Union Postale Universelle, UPU en sigle, l’instance spécialisée du Système des Nations Unies pour les questions postales.

C’est véritablement en 1969, que la décision de célébrer cette grande journée a été prise au Congrès de Tokyo.

En ce jour, je rends un vibrant hommage aux Postiers du monde entier et particulièrement aux Hommes et Femmes de mon pays, la République Démocratique du Congo, qui s’adonnent avec passion, sur l’ensemble du territoire national, à ce métier noble de contact et d’échanges physiques avec les citoyens. La Poste est donc cette vieille tradition qui traverse les siècles, et qui s’arrime avec l’évolution de la société dans le rapprochement des communautés et des peuples.

Les bureaux de poste ont été au rendez-vous de chaque évènement planétaire : ils ont servi de trait d’union entre les peuples éloignés, voire même pour atteindre des habitants des zones isolées ; plusieurs employés postaux ont avec bonheur ramené des biens de valeur, apportés de l’aide en organisant un réseau d’acheminement, de fourniture et des services d’urgence : cadeaux, colis ou marchandises, argent et médicaments qui sont distribués par les postiers à des personnes qui se trouvent dans le besoin, bâtissant ainsi la confiance de génération en génération.

Cette année, l’Union Postale Universelle lance un appel aux Gouvernements des Etats-Membres de réfléchir sur un modèle de développement d’un territoire postal numérique à l’échelle planétaire qui devra combler les besoins des usagers autant que le fait le réseau physique bâti au cours des siècles.

« Unis pour la confiance » est donc cet appel de l’Union Postale Universelle à l’exhortation des différents prestataires des services postaux de garantir à chacun, où il se trouve, à partir du bureau de poste de proximité, l’accès aux services de commerce électronique, de cyberadministration, de l’économie numérique aux moyens des outils et technologies modernes à des coûts abordables.

Ce nouveau paradigme des services postaux développé partout ailleurs est malheureusement moins utilisé dans certains pays, ce qui créée un déséquilibre dans la construction du réseau postal mondial garantissant la sécurité et la sûreté en tout lieu et pout tout envoi.

Lire aussi  État de siège : Le nouvel administrateur adjoint militaire de Mambasa attendu ce vendredi

En d’autres termes, il est demandé aux opérateurs désignés de collaborer pour un avenir sûr et connecté ; ils doivent de ce fait bâtir un réseau mondial qui va réduire le fossé numérique existant dans certaines parties du monde, mettant en péril ce désir d’échanges et de partage des informations et des biens par un réseau physique étendu à la sphère numérique.

La confiance dans la traçabilité des envois, la confiance dans la sécurité, la confiance dans les échanges d’informations entre services postaux est le leitmotiv au centre de la réflexion sur la Poste en cette année.

Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes,

S’agissant des services de poste de notre pays, sous la vision de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et le leadership de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Jean-Michel SAMA LUKONDE KYENGE, votre Gouvernement a fait du développement de la Poste, une priorité des piliers de son programme d’actions.

Mon Ministère ne ménage aucun effort afin de soutenir les activités de modernisation des services et produits de la poste. C’est au travers de cette vision que le Gouvernement a planifié la réhabilitation des bureaux de poste dans les 145 Territoires.

L’accompagnement de la Société Congolaise des Postes « SCPT » en sigle, a permis l’opérationnalisation des services innovants tels que :

  • Le E-commerce à travers « la poste market »: une plateforme numérique de vente et achat des divers articles en ligne ;
  • L’introduction de la machine intelligente à affranchir pour digitaliser les services postaux et le traitement de volume important de courriers ;
  • La modernisation des bureaux de poste sur l’ensemble du territoire national avec l’ambition d’implémenter des télé-centres de connectivité et équiper les bureaux de Postes d’outils informatiques de pointe ;
  • La construction d’un bureau de poste moderne dans la capitale pour créer la poste de proximité ;
  • La modernisation et l’extension des boîtes postales dans les bureaux de poste ;
  • La relance du projet de distribution des courriers des institutions publiques, premier client potentiel de la Poste dans leurs relations avec les usagers des services publics.

Mon Ministère, en collaboration avec la SCPT, notre opérateur public désigné, a d’ores et déjà engagé des pourparlers avec les Chefs des Administrations des Ministères pour examiner la faisabilité du partenariat entre la Poste et l’Administration Publique.

L’ambition de mon Ministère étant de faire de la Poste, ce service indispensable à la population. Pour ce faire, je recommande aux postiers congolais de susciter cette confiance qui doit renaître  auprès des citoyens par des prestations qualitatives, dénouées de tout soupçon. Le postier est cette personne qui est attendue et demandée par les usagers.

A l’ère de la mondialisation et de la quatrième révolution industrielle, les services de la Poste se lancent dans une transformation numérique massive en vue d’offrir des services sécurisés en ligne. Nous avons le devoir de doter nos bureaux des postes des outils modernes de gestion pour les rendre compétitifs et interdépendants dans cette chaîne de distribution des envois postaux à travers le monde.

Lire aussi  Kasaï : Plus de 100 maisons emportées par un vent violant accompagné d'une forte pluie à Bapende

C’est de cette manière que nous allons répondre à l’objectif fixé par l’Union Postale Universelle, celui de veiller à ce que chaque bureau de Poste dispose d’un accès à l’Internet d’ici 2030 pour améliorer l’inclusion numérique des communautés mal desservies.

Sur le plan régional, la RDC, par la Directrice Générale de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications, SCPT, occupe depuis peu le poste de Président du Conseil d’Administration de l’Union Panafricaine des Postes, en sigle « UPAP ».

Cette décision prise à la 41ème Session ordinaire du Conseil d’Administration tenue du 29 au 30 Août 2023 à Arusha en Tanzanie démontre la place qu’occupe la RDC dans le concert des nations, grâce à la diplomatie agissante du Chef de l’Etat.

 Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes,

Au regard de ce qui précède, notre pays est appelé à s’adapter à l’évolution technologique car, les services postaux constituent naturellement un moteur de l’économie et un vecteur important pour le développement, aussi un immense réseau de communication, sans doute le premier.

Mesdames et Messieurs

Chers Compatriotes.

Le secteur postal congolais est malheureusement confronté à des difficultés telles que l’inadaptation ou l’inadéquation de son cadre légal, le manque d’investissement pour le développement des infrastructures de l’opérateur désigné (Exploitant Public), la non prise en compte des zones rurales et isolées dans la desserte postale de base.

Mon Ministère s’attèle ainsi donc à doter ce secteur d’un cadre juridique légal adapté à l’évolution mondiale des services postaux innovants et de qualité afin qu’il soit au même diapason que ceux des autres Etats membres de l’Union Postale Universelle.

A travers l’Opérateur public, les efforts sont en train d’être entrepris afin de connecter non seulement tous les bureaux des postes à travers le pays à un accès Internet mais aussi et surtout offrir un accès sécurisé en s’assurant que les bureaux des postes, en ville ou dans les territoires reculés, soient dotés des technologies modernes.

Aussi, travaillons-nous pour assurer à tous les citoyens et à toutes les entreprises du secteur de la poste un accès à tous les avantages offerts par l’économie numérique.

En cette Journée Mondiale de la Poste, j’invite la population à faire confiance à la Poste et aux opérateurs agréés que de se servir des prestataires non autorisés. Car dit-on, rien ne remplace la Poste.

Tous ensembles, nous pouvons relever le défi et créer un monde dans lequel chacun peut tirer profit des services numériques et physiques sécurisés que notre réseau postal peut offrir.

Je souhaite à tous les congolais, à toutes les entreprises évoluant dans l’industrie de la Poste ainsi qu’au personnel postal de notre pays, une radieuse journée mondiale de la Poste et une bonne fête du 09 Octobre.

Que Dieu bénisse la Poste.

Que Dieu bénisse la RDC ; Je vous remercie.

 

 

 

 

Lire aussi

Les plus populaires