Grands-Lacs : L’EAC n’enverra pas d’observateurs électoraux en RDC (Communiqué)

 

La communauté d’Afrique de l’Est (EAC) n’enverra pas d’observateurs électoraux en République Démocratique du Congo (RDC). L’organisation est-africaine vient d’annoncer cette nouvelle dans un communiqué de presse.

D’après ce document, les autorités congolaises n’ont pas fait suite à la demande de l’EAC de dépêcher une mission d’observation électorale dans le pays. L’organisation sous-régionale souhaite que les scrutins se passent dans le calme et assure rester « engagée à s’acquitter de son mandat auprès de ses partenaires ».

« (…) Nous tenons, par la présente, à informer les États partenaires de l’EAC (…) et toutes les autres parties prenantes que l’EAC ne sera pas physiquement présente en RDC pour observer les élections générales de 2023 (…) Cette évolution est expliquée par le fait que, bien que l’EAC ait été prête, sa demande pour entreprendre l’exercice n’a pas été retenue par les autorités compétentes (…) », peut-on lire dans ce document dont une copie est parvenue au média non-aligné.

Lire aussi  Kinshasa/Ass. Prov. : Absent ce mercredi, Godé Mpoyi contraint de se présenter à la plénière de vendredi pour l'examen de sa motion de défiance

L’annonce de l’EAC intervient dans un contexte de méfiance des autorités congolaises vis-à-vis de cette organisation sous-régionale. En effet, suite à l’annonce depuis Nairobi de la création d’un mouvement politico-militaire par Corneille Nangaa (ancien président de la Commission électorale de RDC), Kinshasa a rappelé son ambassadeur accrédité au Kenya et celui accrédité auprès de l’EAC.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires