Surpeuplement de la prison centrale de Butembo : Les détenus face au manque des vivres et non vivres

 

La prison centrale de la ville de Butembo dite Kakwangura (Nord-Kivu) est, à ces jours, surpeuplée. Ce constat a été fait ce samedi 6 janvier 2024 par la fondation Prime Métal, œuvrant dans cette ville commerciale.

C’était à l’occasion des travaux de monitoring effectués dans cette maison pénitentiaire. Avec une capacité d’accueillir d’au moins trois (300) prisonniers, la prison de Kakwangura regorgent actuellement plus de neuf cent (900) détenus.

‹‹ (…) L’effectif est vraiment à la hausse ; nous sommes au-delà de 950 détenus alors que la capacité d’accueil est de 200 détenus ››, s’indigne Kakule Musavuli, coordonateur de cette fondation.


Pour une bonne survie de ces plus de 900 personnes qui vivent le calvaire actuellement, notre source appelle la population Bubolaise et des milieux environnants à songer à de petites contributions afin de voler à la rescousse de ces vulnérables.

‹‹ Je remercie l’auditeur militaire de garnison de Butembo et territoire de Lubero qui est en train de faire le contrôle physique de chaque détenu, donc, déterminer qui est prévenu, qui est condamné, qui est en appel. Néanmoins, nous lançons un appel aux femmes et hommes de bonne volonté de nous venir toujours en aide comme ils le font. Les détenus ont besoin des denrées alimentaires, ils ont besoin des médicaments, des habits, des matelas (…) ›› a-t-il ajouté.

Lire aussi  Nord-Kivu/COVID-19 : Le gouvernement provincial ravitaille la prison centrale de Beni en produits alimentaires

L’année dernière, des cas des morts ont été signalés dans la prison centrale de Butembo.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires