Kasaï-Central/Pénurie d’eau à Kananga : La NSCC appelle à la responsabilité de toutes les parties prenantes

 

Il s’observe depuis plus de trois (3) semaines à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central, une carence d’eau potable. Un bidon d’eaux se vend actuellement à 500 FC sur toute l’étendue de la ville de Kananga, alors qu’il s’achetait à 150 FC ou 200 FC.

Pour le coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), cette pénurie d’eaux à Kananga est due aux menaces des érosions qui ont dérangé le centre de captage d’eau causé par la pluie.

Albert Ngalamulume a profité de cette opportunité pour demander au Gouvernement provincial ainsi que national de dépêcher le plus vite possible les techniciens capables de pallier à ces difficultés « qui rongent la population qui boit de l’eau malpropre à cause de cette pénurie d’eau à Kananga, et qui risque de provoquer les maladies hydriques dues à la carence d’eaux sur la ville ».

Lire aussi  Maï-Ndombe/Naufrage sur le fleuve Congo : 13 morts, 17 rescapés et dégâts matériels énormes (bilan provisoire)

Laurent Beya wa Mukaya

Lire aussi

Les plus populaires