RDC : Un responsable d’une structure de lutte contre la corruption et le détournement, poursuivi pour corruption et détournement

 

En République Démocratique du Congo, tout le monde est apparemment dans un même box de la corruption. Le comble est arrivé. Un responsable d’une structure en charge de la lutte contre la corruption et le détournement pris la main dans le sac.

Selon des informations parvenues à Actu7.cd, le Directeur Général de l’observatoire de surveillance de la corruption et de l’éthique professionnelle, Augustin Mwenambali est poursuivi par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe pour détournement des plusieurs millions de dollars américains. Ce que l’on redoutait est finalement arrivé. Faut – il conclure qu’en RDC les faux saints sont partout même là où on les attendait le moins?

Une question pertinente dans la mesure où, l’image du pays est mise en jeu. Le régime en place a du pain sur la planche décidément. Le D.G de l’OSCEP pourrait-il prouver son innocence face aux accusations des agents de cette structure ? Une autre interrogation pertinente qui taraude les cerveaux assis.

Lire aussi  "Spoliation du terrain Waya Waya" par Kabund : "Qui construit chez autrui, construit pour autrui"

Dans l’entre-temps, sa propre image est également ternie. L’observatoire de surveillance de la corruption et de l’éthique professionnelle était pourtant compté parmi les structures sérieuses appelées à travailler en collaboration avec l’IGF (Inspection Générale des Finances) pour en finir une fois pour toute avec le fléau de la corruption en RDC. Qui croyait prendre, est pris.

Mupech-Pech André

 

Lire aussi

Les plus populaires