Kinshasa zéro trou : Slogan creux et mensonge cousu de fil blanc !

 

Kinshasa zéro trou, a été dès son stade embryonnaire traité de slogan creux de l’équipe Ngobila à la tête de la ville province de Kinshasa. Une conception sans nul doute destinée à distraire les kinois pour soutirer des dividendes personnelles comme de coutume sur le dos des contribuables.

Sur le terrain, la situation est donc dramatique. Outre la rareté des voies publiques obéissant aux normes, celles qui existent sont méconnaissables du fait des trous qui les taillent en morceaux. Un état des choses aggravé par les eaux de pluies stagnantes. Le gouverneur sortant Gentiny Ngobila, initiateur de l’opération Kinshasa sans trou, laisse la situation pire qu’il y a quelques temps alors qu’il a promis d’y remédier.

Les trous se multiplient au gré de vent sur les différentes artères de Kinshasa, ville construite au début du 20 éme siècle par les colonisateurs belges sans subir un quelconque entretien.
C’est ici le lieu de rappeler que la voirie de Kinshasa n’a connu aucun programme d’entretien même du vieux beau temps de l’Office de routes de Mobutu.

Lire aussi  RVF : Des auditeurs enquêtent sur la gestion du comité Ngomper, les agents redoutent une corruption et alertent le ministre des Transports

Ngobila a échoué dans sa politique des initiatives mort- nées. L’état des infrastructures routières a fini par trahir les vraies intentions du gouverneur sortant.
Présenter un semblant de cahier des charges avec objectif de se remplir les poches. Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.

L’unique remède sur lequel, les kinois fondent désormais leur espoir, c’est l’avènement des nouvelles autorités à la tête de Kinshasa. Des autorités motivées de la volonté de changer la donne. Un appel pressant est lancé aux députés provinciaux en faveur d’un choix basé sur le programme de chaque candidat gouverneur.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires