Postes Télécommunications et Numérique : Augustin Kibassa Maliba, l’incarnation de la probité validée au plus haut sommet

 

Parmi les quelques ministres reconduits au sein du gouvernement Suminwa, figure Augustin Kibassa Maliba. Arrivé aux affaires à l’accession de Félix Tshisekedi au pouvoir, ce jeune ministre alors la quarantaine déjà, s’est distingué par une marche rare dans la direction du Ministère des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication, PTNTIC.

Ses collaborateurs ne tarissent pas d’éloges vis-à-vis de cet homme pétri de probité morale et intellectuelle. Une incarnation d’une vertu aujourd’hui validée même au plus haut sommet de l’Etat. Il a plu au Président Tshisekedi de renouveler sa confiance au fils biologique de l’un des fondateurs de l’UDPS, Kibassa Maliba. L’un des treize parlementaires rédacteurs de la célèbre lettre adressée à Mobutu au plus fort de sa dictature pour exiger la démocratisation du pays.

Augustin Kibassa conserve son portefeuille à la grande satisfaction de tous. Cette pièce rare de la politique congolaise est là pour continuer sur la même lancée. Il faut souligner que, la probité exclue toute compromission. Et en pareil cas, c’est le pays qui gagne. Kibassa a apporté des réformes dans son secteur qui font que la nation, la République en a tiré profit.

Lire aussi  Kinshasa : Une locomotive sans tête ?

Le deuxième quinquennat de Tshisekedi est celui des actes. En un mot comme en mille , en avant, le champion du congrès.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires