Recrudescence de la criminalité : Gilbert Kankonde visé par une motion de défiance

Le Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde est visé par une motion de défiance. L’initiative est du député national Josué Mufula, élu de Goma au Nord-Kivu.

Celui-ci dit utiliser d’autres moyens parlementaires, étant donné que les réponses annoncées par Gilbert Kankonde n’apporteront pas des solutions concrètes au problème de l’insécurité, notamment dans la partie Est du pays.

« Je suis dans la démarche d’une motion de défiance. À ce niveau, je suis en train de convaincre les collègues députés pour récolter leurs signatures. La motion sera déposée d’ici 48 heures. Les réponses du VPM Gilbert Kankonde n’ont pas été convaiquantes et satisfaisantes par rapport aux différentes questions lui adressées par les Députés membres de la commission défense et sécurité. Par exemple, en ce qui concerne la ville de Goma ma base électorale, il y a persistance du phénomène 40 voleurs où des bandits volent, violent et kidnappent même, sans compter ce qui se passe à Djugu en Ituri ou même à Kinshasa où le banditisme prend des allures inquiétantes », a dit Josué Mufula lors d’une interview à ACTU7.CD.


Ce Député National, membre de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale a fait savoir que « le Vice-Premier M
ministre, a lors de son audition et de ses réponses, évoqué le problème des moyens.
 » je pense qu’un chef ne doit pas se plaindre », a-t-il dit.

Le Ministre de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde était face aux députés nationaux membres de la commission défense et sécurité de l’Assemblée Nationale pour répondre aux questions lui adressées sur la recrudescence de la criminalité dans plusieurs centres urbains du pays.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires