RDC : Le MNS condamne les actes de violences perpétrés contre les populations de l’Est et encourage le processus de paix

Le Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba (MNS) Claude Ibalanky Ekolomba a, dans un communiqué parvenu vendredi 24 juillet à ACTU7.CD, condamné les actes de violences perpétrés contre les populations civiles et les éléments des services de sécurité dans la province du Sud-Kivu, Nord-Kivu et Ituri.

Il affirme son soutien aux efforts du gouvernement pour la pacification de l’Est de la République en général et encourage l’adoption des mesures supplémentaires pour le renforcement de la coopération entre les services de sécurité et les populations.

« Le MNS salue vivement la particulière attention du Président de la République, son Excellence Félix Tshisekedi à la problématique sécuritaire dans toute la partie orientale du pays ainsi que sa détermination à y construire méthodiquement une solution durable. Nous condamnons avec la plus grande fermeté tous les actes de violences perpétrés contre les populations civiles et les éléments des services de sécurité notamment dans les hauts et moyens plateaux de Fizi, Itombwe et Uvira au Sud-Kivu, à Rusthuru au Nord-Kivu ainsu que dans les territoires de Djugu, Mahagi et Urumu en Ituri », lit-on dans le communiqué.


Par ailleurs, le MNS proteste vigoureusement contre les tueries aveugles et manœuvres obscurantistes visant à exhumer les souvenirs macabres à l’effet de nuire aux initiatives de paix et de cohésion entre les communautés locales.

Cette structure salue la mémoire des victimes et présente ses condoléances les plus attristées aux familles durement touchées par ces actes de violences.

Elle exhorte les communautés locales à se désolidariser des ennemis de la paix.

Dans la foulée, le mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba rappelle son attachement à la redynamisation du processus de paix et la mise en œuvre d’une approche globale pour la résolution des problèmes sécuritaires dans toute la partie orientale du pays.

Claude Ibalanky Ekolomba traduit sa détermination à promouvoir la paix sur l’ensemble du territoire national conformément à la vision du Président de la République.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires