L’an 1 du Gouvernement : « L’Exécutif incapable de réaliser le budget de 11 milliards USD promis » (Steve Kivwata)

 

Appelé à juger l’an un du Gouvernement Ilunkamba, le secrétaire général de Nouvel Envol d’Adolphe Muzito estime que sur le plan économique, « l’Exécutif s’est trouvé dans l’incapacité de réaliser le budget de 11 milliards promu au peuple congolais lors de la campagne électorale ». « Pire, explique Steve Kivwata, le Gouvernement est même incapable de réaliser la moitié dudit budget qui risquerait de n’atteindre que 3,5 milliards USD en ressources propres ». Ce qui, à ses dires, « serait égal au budget en ressources propres du Gouvernement Muzito en 2018, donc il y a 8 ans ».

Steve Kivwata, par ailleurs porte-parole du coordinateur se la coalition LAMUKA, donne une côte médiocre au premier Gouvernement sous l’ère Tshisekedi notamment sur le plan social. « Nous constatons que le dollar américain est entrain de grimper par rapport aux francs congolais », fait-il savoir. Et d’ajouter, dans cette situation, « comme les salaires ne sont pas augmentés, les Congolais continuent de perdre leur pouvoir d’achat devant une incapacité notoire su Gouvernement Ilunga en dehors de la légitimité de la coalition FCC – CACH et de ses animateurs qui ont produit le Gouvernement des incompétents ».

Lire aussi  "Bemba et Katumbi se sont écartés de l'objectif et de la vision de LAMUKA, ils doivent tirer les conséquences" (Martin Fayulu)

Steve Kivwata ne s’arrête pas là. Il note que sur le plan politique, « il s’est observé pendant cette première année du Gouvernement un cacophonie au sommet de l’État où il n’y a eu que violation à perpétuité de la Constitution ».
De même qu’il est inquiet de constater que sur le plan sécuritaire, la RDC soit envahi par un total de 7 armées étrangères qui occupent sans être inquiétées le territoire congolais dans différentes frontières nationales ».


Face à ce tableau sombre, le secrétaire général de Nouvel Élan est d’avis que « la gouvernance de Sylvestre Ilunkamba est calamiteuse et son bilan néant ». « Un néant parce que pour établir un bilan, il faut qu’il y ait un point de départ. Or, le point de départ d’Ilunkamba est un programme littéraire sans chiffre, sans planification, sans chronogramme à telle enseigne qu’on ne sait pas comment apporter un jugement positif ou négatif ».

« Voila pourquoi je juge ce bilan néant pour le peuple congolais parce que nous constatons que ce Gouvernement ne fait que naviguer à vue », insiste Steve Kavwata.

Lire aussi  RDC : l'UDPS Luc Kabunangu dénonce le "népotisme" et le "clientélisme" qui ont caractérisé le choix des animateurs dans la société congolaise

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires